Compte-rendu de Voyage aux Seychelles
du 15 au 23 mars 2003

Sylvie et Jean-Paul MAISTRE - France


Retour à la page précédente


 

Présentation

C’est par hasard, en feuilletant un catalogue qui nous avait été donné à la fin d’une projection sur la photographie sous-marine, que nous avons découvert l’existence de cette croisière aux Seychelles.
Le voyage proposé par Aquarev et d’autres tour-opérateurs, comprend le vol aller et retour entre Paris et Mahé, les transferts en minibus à Mahé, une journée libre à Mahé, une nuit d’hôtel à Victoria (la capitale des Seychelles) et une croisière de 7 jours et 7 nuits sur une goélette du début du siècle.
La croisière, qui peut être réservée seule en s’adressant directement aux croisières Silhouettes, fait le tour d’une douzaine d’îles granitiques des Seychelles.
Les différentes activités qu’il est possible de faire durant cette croisière sont la plongée sous-marine, le snorkeling (palmes, masque et tuba), la visite d’îles et îlots, l’observation des oiseaux et le repos sur le bateau pendant la navigation. Ce voyage panache ces activités et ne s’adresse donc pas aux personnes désirant n’en pratiquer qu’une seule. Il faut être intéressé par plusieurs de ces activités pour apprécier cette croisière.

 

Contrairement à nos habitudes, nous nous sommes donc décidés à partir en voyage tout organisé.
Nous avons réservé notre voyage à l’agence Havas de Maisons-Laffitte et versé un premier acompte mi-novembre 2002. Les tarifs varient en fonction des tour-opérateurs, des options choisies et des dates de voyage. Il faut compter entre 2000 et 3000 Euros par personne.
Nous avons eu confirmation de notre inscription quelques jours après notre réservation, le bateau n’étant pas encore complet à ce moment là. Il nous a toutefois été précisé que le voyage pouvait être annulé jusqu’à un mois avant le départ si moins de 5 personnes s’étaient inscrites à ce moment-là, mais il semble que cela se produise très rarement.

Les croisières Silhouette possèdent 2 Goélettes similaires, mais dont l’aménagement diffère un peu.
En fonction du nombre de voyageurs, un seul ou les 2 bateaux effectuent la croisière.
Chaque Goélette comporte 8 cabines et emporte une quinzaine de passagers. Les cabines sont légèrement climatisées et les repas sont pris dans un salon lui aussi climatisé.
L’équipage est composé de 8 membres : le capitaine, un mécanicien, un moniteur de plongée, un cuisinier, 2 serveuses / femmes de chambre et 2 mousses.
La navigation se fait généralement au moteur, mais lorsque le vent est assez fort et dans une direction favorable, l’équipage hisse jusqu’à 4 voiles qui viennent "aider" le moteur.

Bien que 7 jours sur les 8 de notre voyage soient organisés, nous avons pris comme guide le Petit futé sur les Seychelles.
Ce livre nous a permis de préparer notre unique journée libre et de suivre le déroulement de la croisière.

Pour l’identification des oiseaux nous avons utilisé le livre Birds of Seychelles de Adrian Skerrett, Ian Bullock & Tony Disley, édité chez Helm.
Ce livre, bien illustré, décrit les 242 espèces déjà observées aux Seychelles (mais nous en avons observé une 243e !).
Nous avons trouvé ce livre à la librairie Thomas à Paris.

Pour l'identification de la faune sous-marine et des coraux, nous avons utilisé le Guide des récifs coralliens de A. et A. Ferrari, édité chez Delachaux et Niestlé.
Ce livre illustré de plus de 500 photos nous a permis d'identifier une bonne partie des poissons et mollusques que nous avons observés.

Pour nous orienter et suivre les déplacements du bateau nous nous sommes servi de la Carte des Seychelles au 1:50 000 éditée par Freytag & Berndt.
Cette carte complète et très claire présente toutes les îles granitiques des Seychelles.
Nous avons trouvé cette carte à la Fnac des Halles à Paris.
Nous avons eu de la chance avec le temps, car mis à part le premier jour à Mahé où nous avons eu quelques averses, nous nous sommes toujours trouvés là où il faisait beau.

 

 

14 mars 2003

Roissy (Paris)

L'agence Havas nous avait prévenus qu'en raison d'un risque de surbooking, il était recommandé de se présenter à l'enregistrement 3 heures avant le départ. C'est ce que nous avons fait en arrivant à Roissy à 16 heures 40 pour un décollage à 19 heures 30. Nous ne savons pas si certains passagers n'ont pas pu monter dans l'avion, mais celui-ci était complet.

 

 

15 mars 2003

Mahé (Seychelles)

Après 9 heures 30 de vol, 3 heures de décalage horaire et une nuit un peu courte, nous avons atterri à 8 heures du matin à Mahé, la principale île des Seychelles. La température était de 28°C et il faisait soleil. Après 20 minutes d'attente pour obtenir le droit d'entrer aux Seychelles et un visa en forme de coco-fesses sur notre passeport, nous avons été pris en charge par Tressy de l'agence 7° South.

 

Sur la piste de l'aéroport nous avons observé nos premiers oiseaux : 5 Martins tristes (Acridotheres tristis - Common Myna), 1 Courlis corlieu (Numenius phaeopus - Whimbrel) et 15 Pigeons domestiques (Columba livia - Feral Pigeon).

 

Depuis le minibus climatisé, affrété par l'agence 7° South, qui nous a emmenés de l'aéroport à la ville de Victoria puis à notre hôtel, nous avons aperçu 2 Hérons cendrés (Ardea cinerea - Grey Heron) et 1 Héron strié (Butorides striatus - Green-backed Heron).

Le minibus nous a déposés à notre hôtel le Coral Strand situé à Beau Vallon à quelques kilomètres à l'ouest de Mahé.
Cet hôtel est situé tout au bord d'une immense plage de sable, au fond de la baie de Beau Vallon, face à l'île Silhouette.
Notre chambre n'étant pas encore prête, nous avons laissé nos bagages et négocié avec le chauffeur du minibus de nous ramener au centre-ville.

 

 

Le samedi matin (jusqu'à midi) est le jour de marché à Victoria, nous en avons fait le tour et acheté quelques provisions pour notre pique-nique de midi. On y trouve surtout des fruits et légumes produits localement et une partie du marché est réservée aux poissonniers.
Dans l'immense arbre planté au milieu du marché, on peut voir une dizaine de Hérons garde-bœufs (Bubulcus ibis - Cattle Egret) attendant de pouvoir récupérer quelques restes.
Du centre-ville nous avons pu observer nos 2 premiers oiseaux endémiques : un Faucon Crécerelle des Seychelles (Falco araea - Seychelles Kestrel) et un Founingo rougecap (Alectroenas pulcherrima - Seychelles Blue Pigeon) qui se sont posés dans les grands arbres situés au sud-ouest du marché.
Nous avons aussi été survolés par 3 Phaétons à bec jaune (Phaethon lepturus - White-tailed Tropicbird).
Puis nous avons fait le tour de Victoria, capitale des Seychelles, ce qui ne prend pas très longtemps car la ville ne compte qu'une dizaine de ruelles se croisant à angle droit. Nous avons pu y voir des Foudis rouges (Foudia madagascariensis - Madagascar Fody) en grand nombre.

Pour retourner à notre hôtel, nous avons pris un "Tata", célèbre bus des Seychelles, originaire de l'Inde.
Le tarif est unique pour tous et quel que soit le trajet : 3 Roupies des Seychelles par personne.
Nous avons eu quelques difficultés à monter, puis à trouver une place dans ce petit bus archi complet, mais le plus difficile est d'en descendre et au bon endroit !
Après avoir repéré l'arrêt désiré, il faut crier, en créole, "dimande" (pour demande) assez fort pour être entendu par le conducteur dans le bruit du moteur et le brouhaha des passagers.

Après avoir pris possession de notre chambre, enfin prête, nous avons été pique-niquer sur la plage de Beau Vallon.
A la fin de notre repas, profitant d'une averse tropicale, nous avons pris notre premier bain de mer dans une eau turquoise à 28°C.

 

 

Nous avons décidé ensuite de nous rendre, à pied, à l'Anse Major, dans le Morne Seychellois National Park.
Nous avons d'abord suivi l'immense plage de Beau Vallon vers l'ouest où nous avons vu 1 Courlis corlieu (Numenius phaeopus - Whimbrel), 4 Gygis blanche (Gygis alba - Fairy Tern), 1 Sterne voyageuse (Sterna bengalensis - Lesser Crested Tern), 2 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern) et 1 Tournepierre à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone).
Puis nous avons rattrapé la route et traversé quelques hameaux. A la hauteur du restaurant le Corsaire, nous avons eu la chance de voir 2 Salanganes des Seychelles (Aerodramus elaphrus - Seychelles Swiftlet) tournoyer quelques instants.
Après avoir trouvé le sentier et une bonne heure de marche dans des paysages magnifiques et une végétation tropicale, nous avons pu nous baigner à l'Anse Major et voir nos premiers poissons.
Après avoir parcouru le sentier en sens inverse, nous avons pris un Tata pour regagner notre hôtel.
Durant cette balade, nous avons observé 6 Pigeons de Madagascar (Streptopelia picturata - Madagascar Turtle-Dove), 30 Géopélies zébrées (Geopelia striata - Barred Ground Dove), 4 Founingo rougecap (Alectroenas pulcherrima - Seychelles Blue Pigeon), 50 Martins tristes (Acridotheres tristis - Common Myna), 30 Foudis rouges (Foudia madagascariensis - Madagascar Fody) et un deuxième Faucon crécerelle des Seychelles (Falco araea - Seychelles Kestrel).

 

Le soir, après un repas léger à la brasserie de notre hôtel (non compris dans notre forfait), sous une forte averse tropicale, nous avons vite regagné notre chambre climatisée pour dormir enfin.

 

 

16 mars 2003

Victoria (Mahé)
Ile ronde (Praslin)

Le lendemain matin, nous avons pris notre petit déjeuner formule buffet à volonté, dans la grande salle de restaurant en bord de mer.
Après une trop brève balade sur la plage nous avons quitté l'hôtel et pris à 10 heures 30, le minibus climatisé qui nous a amenés à l'embarcadère des croisières Silhouette.

Nous avons embarqué tout de suite sur le Sea Pearl et avons été accueillis par Lars le capitaine.

Le Sea Pearl est une goélette construite pour la pêche aux Pays-Bas en 1915. Il mesure 35 mètres de long par 6,60 mètres de large. En 1999 il fut remis en état et commença une nouvelle vie aux Seychelles.

Il comporte maintenant 6 cabines à lit double, 2 cabines à 2 couchettes, plusieurs douches et WC, au pont inférieur ; un salon – salle à manger et une cuisine au pont supérieur. Il peut accueillir jusqu'à 16 passagers (2 par cabines).
L'arrière et l'avant du bâtiment sont réservés aux 8 membres d'équipage.
Après notre installation dans les cabines nous avons eu une présentation de notre voyage et de l'équipage par le capitaine. Nous avons aussi fait connaissance avec les passagers : 4 couples de français, 2 couples d'allemands, 1 couple autrichien – mexicain et une américaine.

Du port de Mahé nous avons vu 2 Frégates du Pacifique (Fregata minor - Great Frigatebird), 15 Foudis rouges (Foudia madagascariensis - Madagascar Fody), 25 Martins tristes (Acridotheres tristis - Common Myna), 10 Géopélies zébrées (Geopelia striata - Barred Ground Dove), 5 Phaétons à bec jaune (Phaethon lepturus - White-tailed Tropicbird), 1 Héron cendré (Ardea cinerea - Grey Heron), 10 Hérons garde-bœufs (Bubulcus ibis - Cattle Egret) et 2 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone).

Après notre premier repas à bord, servi à quai, nous avons pris la mer, au moteur, en direction de Praslin.
Durant la traversée qui a pris toute l'après-midi, nous avons pris possession du pont supérieur en alternant farniente, goûter avec thé et cake, et observations d'oiseaux et de poissons volants. Nous avons vu 1 Puffin fouquet (Puffinus pacificus - Wedge-tailed Shearwater), 500 Noddis mariannes (Anous tenuirostris - Lesser Noddy), 20 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern), 25 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern), 15 Puffins d'Audubon (Puffinus lherminieri - Audubon's Shearwater) et une Frégate du Pacifique (Fregata minor - Great Frigatebird).

 

Nous avons jeté l'ancre vers 18 heures à proximité de l'Ile Ronde qui se trouve à la pointe est de Praslin.
Nous avons juste eu le temps de sauter à l'eau avant la nuit pour observer, avec palmes, masque et tuba, notre premier requin à pointe blanche et une multitude de poissons.

 

 

17 mars 2003

Ile ronde (Praslin)
La Digue

Pour les plongeurs : réveil à 7 heures pour une première plongée autour de l'Ile ronde de 8 à 9 heures.
Pendant ce temps, les non plongeurs (soit 6 personnes sur 15) ont pu faire la grasse matinée et profiter tranquillement du premier petit déjeuner à bord.

Après avoir récupéré les plongeurs et fait une courte traversée, nous avons débarqué à La Digue vers 10 heures.
Pour nous déplacer sur cette île touristique, nous avons préféré louer des vélos plutôt que de prendre un char à bœufs, ce qui nous a coûté 50 roupies des Seychelles par vélo.

Nous nous sommes dirigés en ordre dispersé jusqu'à l'Union Estate, grand domaine privé rendu célèbre par les films "Emmanuelle" qui y ont été en grande partie tournés.
L'entrée dans le domaine de l'Union Estate est facturée 3 Euros ou 3 Dollars par personne, les Roupies des Seychelles n'étant pas acceptées.

 

Après être passés rapidement devant la maison d'"Emmanuelle", nous avons poursuivi jusqu'aux plages de l'Anse Union et de l'Anse Source d'Argent. Ces plages sont les plus typiques des Seychelles et sont sans doute les plus photographiées des Seychelles !
En revenant par le bord de mer nous avons vu des Souimanga des Seychelles (Nectarinia dussumieri - Seychelles Sunbird), 7 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone), 1 Courlis corlieu (Numenius phaeopus - Whimbrel), 2 Pluviers argentés (Pluvialis squatarola - Grey Plover), 1 Chevalier aboyeur (Tringa nebularia - Common Greenshank), et à la hauteur de la maison d'Emmanuelle notre premier Tchitrec (veuve de paradis) des Seychelles (Terpsiphone corvina - Seychelles Paradise Flycatcher).

Après être ressorti de l'Union Estate nous avons pris la route du sud-est de l'île pour nous rendre à la plage de Grande Anse.
Dans le marais un peu avant d'arriver à la plage de Grande Anse, il y avait 3 Poules d'eau (Gallinula chloropus - Common Moorhen).
Puis, à pied, les vélos attachés à un arbre nous avons été jusqu'à la plage de Petite Anse qui était déserte à notre arrivée. Cette grande plage de sable blanc offre de grands rouleaux très impressionnants.
Sur la plage il y avait un unique Bécasseau sanderling (Calidris alba - Sanderling).

En retournant vers le bateau, nous sommes passés par le premier chemin à gauche qui suit la rivière Grande Anse. Dans le marécage, au début du chemin, nous avons vu une vingtaine d'Astrilds ondulés (Estrilda astrild - Common Waxbill) et nous avons été surpris de voir un Ibis falcinelle (Plegadis falcinellus - Glossy Ibis), oiseau ne figurant pas dans le livre Birds of Seychelles.

Puis nous nous sommes arrêtés quelques minutes dans "La Digue veuve reserve" où après quelques recherches nous avons vu notre deuxième Tchitrec (veuve de paradis) des Seychelles (Terpsiphone corvina - Seychelles Paradise Flycatcher).
Lors de notre trop bref séjour sur La Digue, nous avons aussi vu 30 Foudis rouges (Foudia madagascariensis - Madagascar Fody), 10 Founingos rougecaps (Alectroenas pulcherrima - Seychelles Blue Pigeon), 30 Géopélies zébrées (Geopelia striata - Barred Ground Dove), 15 Pigeons domestiques (Columba livia - Feral Pigeon) et 2 Hérons striés (Butorides striatus - Green-backed Heron).

 

Pendant que nous prenions notre repas, nous avons levé l'ancre et pris la direction d'Ave Maria Rock où une plongée était prévue.
Ave Maria Rock est un îlot rocheux surmonté de quelques arbres et situé entre La Digue et Praslin. Curieusement cet îlot, couvert d'oiseaux et renommé pour ses plongées, n'apparaît sur aucune carte.
Arrivés à proximité d'Ave Maria Rock vers 15 heures, nous avons été informés par le capitaine que notre bateau était en panne et que le programme était modifié : la plongée prévue à Ave Maria Rock était supprimée et pendant que le mécanicien tentait de réparer le moteur, nous allions hisser les voiles pour profiter de la légère brise en espérant qu'elle nous emmène vers une île.
Les efforts du mécanicien ont été vains et la brise si légère que 2 heures après nous avions parcouru à peine quelques centaines de mètres.
Nous en avons profité pour jeter quelques lignes à l'eau et nous avons fait une formidable partie de pêche en remontant bon nombre de poissons que nous avons mangés un peu plus tard.

 

Nous avons dérivé lentement toute la nuit, pendant que le capitaine et le mécanicien tentaient toujours sans succès de réparer, et un petit coup de vent le matin nous a permis d'atteindre la vitesse de 1 nœud et de gagner Curieuse à la voile pour y jeter l'ancre.

 

 

18 mars 2003

Curieuse

L'île de Curieuse est dans le périmètre du "Curieuse marine national park" et est donc entièrement en réserve.
L'accès est autorisé uniquement sur certains chemins et il n'est pas possible d'aller au nord de l'île.

Nous avons débarqué à Curieuse par Laraie bay et avons eu une présentation de l'île et de sa gestion par un garde de la réserve. Nous avons vu quelques tortues terrestres géantes rappelant celles des Galápagos et provenant des îles d'Aldabra.

La digue coupant le fond de la baie n'étant plus praticable nous avons fait le tour de la baie par un sentier sinuant dans la mangrove.
Sur la plage et au fond de la baie à marée basse, nous avons vu 10 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone), 5 Courlis corlieu (Numenius phaeopus - Whimbrel), 1 Pluvier argenté (Pluvialis squatarola - Grey Plover), 1 Chevalier aboyeur (Tringa nebularia - Common Greenshank), 3 Hérons striés (Butorides striatus - Green-backed Heron) et une quinzaine de Sternes de Dougall (Sterna dougallii - Roseate Tern).

Le sentier nous a permis de gagner l'Anse Saint-José où nous avons pu visiter l'ancienne maison du docteur de la léproserie transformée en musée de la réserve.
La fin de la matinée a été consacrée au snorkeling à partir de la plage de l'Anse Saint-José, nous y avons vu une multitude de poissons multicolores.
Après un barbecue préparé sur l'île par l'équipage et pendant lequel nous avons mangé les poissons pêchés à l'Ave Maria Rock, nous avons repris baignade et snorkeling avec un tee-shirt pour se protéger du soleil, mais cette protection n'a pas été suffisante et j'ai pris (comme d'autres) un terrible coup de soleil sur le dos.

Pendant que les plongeurs admiraient les fonds marins à Pointe rouge tout à l'est de Curieuse, le capitaine de l'autre goélette des croisières Silhouette, le Sea Schell, appelé en renfort, a réussi à détecter la panne et à réparer le moteur du bateau.
Du bateau, ancré à Curieuse, nous avons pu observer 1 Frégate du Pacifique (Fregata minor - Great Frigatebird), 5 Sterne de Dougall (Sterna dougallii - Roseate Tern), 10 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern), 10 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern) et 20 Noddis marianne (Anous tenuirostris - Lesser Noddy).

 

 

19 mars 2003

Curieuse
Ilot Saint-Pierre
Vallée de Mai (Praslin)
Ave Maria Rock
Grande soeur

Le matin nous avons pris un petit déjeuner tranquillement pendant que les plongeurs étaient à l'îlot Saint-Pierre au sud-est de Curieuse, à la limite du parc national.

Du pont du bateau, dans Laraie bay, nous avons vu 5 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern), 5 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern), 10 Noddis mariannes (Anous tenuirostris - Lesser Noddy) et 1 Héron strié (Butorides striatus - Green-backed Heron).
Puis le bateau a levé l'ancre pour une courte traversée jusqu'à l'Anse Possession sur l'Ile de Praslin.
Un minibus nous y attendait, il nous a emmenés, au milieu de l'île, jusqu'à la célèbre Vallée de Mai et sa forêt de palmier à coco de mer aussi appelés coco fesses à cause de leurs formes suggestives.

Nous avons eu juste le temps de faire le tour, par un petit sentier, du parc national de la Vallée de Mai durant la petite heure et demie qui nous avait été accordée pour faire cette visite.
Durant cette visite éclair, nous avons eu la chance d'entendre une demi-douzaine de fois le chant très particulier du Perroquet noir des Seychelles (Coracopsis (nigra) barklyi - Seychelles Black Parrot) et d'en observer 2 individus en vol.
Nous y avons aussi vu 8 Bulbul des Seychelles (Hypsipetes crassirostris - Seychelles Bulbul) et 2 Foudis rouges (Foudia madagascariensis - Madagascar Fody).

Le minibus nous a ensuite déposés à proximité de boutiques vendant des souvenirs aux touristes à Côte d'Or, avant de nous ramener à Anse Possession où nous attendait notre bateau.
Du minibus nous avons pu voir 3 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone), 1 Courli corlieu (Numenius phaeopus - Whimbrel), 1 Pluvier argenté (Pluvialis squatarola - Grey Plover) et 1 Bécasseau sanderling (Calidris alba - Sanderling).

Puis nous avons navigué jusqu'à Ave Maria Rock où les plongeurs ont pu faire la plongée annulée le jour de la panne du bateau.
Cet îlot rocheux est couvert d'oiseaux, surtout en soirée, car ils semblent surtout servir de dortoir.
Sur et autour de l'îlot nous avons pu voir environ 500 Noddis mariannes (Anous tenuirostris - Lesser Noddy), 50 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern), 15 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern) et 5 Noddis bruns (Anous stolidus - Brown Noddy).

Après cette halte nous sommes repartis pour l'île de Grande Sœur où nous sommes arrivés à la nuit tombante sous un vol continu de très grandes chauves-souris venant de l'île Félicité. Nous en avons compté plus d'une centaine !

 

 

20 mars 2003

Grande sœur
Curieuse

Grande Sœur est une île privée, appartenant à un hôtelier de Praslin qui la réserve à ses clients un jour par semaine, les autres jours, il accepte un nombre limité de visiteurs payants et uniquement de 10 heures à 15 heures.
L'île de Grande Sœur comporte 2 collines et 2 plages reliées par une cocoteraie.
Pendant que les plongeurs exerçaient leur activité matinale, nous avons pris notre petit déjeuner tranquillement.
Nous avons débarqué sur l'île de Grande Sœur à 10 heures et y avons été accueillis par quelques Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone).

 

Sur les conseils de l'une des 2 gardiennes de l'île, nous avons suivi un sentier faisant le tour du nord de l'île à travers une nature sauvage et préservée. Ce sentier part de la plage ouest où nous avions accosté et rejoint la plage est où nous nous sommes baignés.
Sur cette île nous avons vu 20 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone), 10 Martins tristes (Acridotheres tristis - Common Myna), 3 Pigeons de Madagascar (Streptopelia picturata - Madagascar Turtle-Dove), 8 Founingos rougecaps (Alectroenas pulcherrima - Seychelles Blue Pigeon), 2 Hérons striés (Butorides striatus - Green-backed Heron) et 2 Souimanga des Seychelles (Nectarinia dussumieri - Seychelles Sunbird).

Après une nouvelle plongée, nous avons levé l'ancre et mis le cap sur l'île de Curieuse.
Durant la traversée nous avons vu 2 Frégates du Pacifique (Fregata minor - Great Frigatebird), 5 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern), 3 Phaétons à bec jaune (Phaethon lepturus - White-tailed Tropicbird), 3 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern) et 2 Noddis mariannes (Anous tenuirostris - Lesser Noddy).

 

 

21 mars 2003

Curieuse
Cousin
Sainte-Anne (Mahé)

 

Après une nouvelle plongée matinale et avec un vent un peu plus fort que les autres jours, nous avons pris la direction de l'île Cousin en passant par le bras de mer séparant Praslin de Curieuse.
L'île de Cousin est une réserve d'oiseaux depuis 1968. Il n'est possible de s'y rendre qu'entre 10 heures et 12 heures 30, et les visites sont obligatoirement guidées par un garde de la réserve.
Contrairement aux autres îles, le débarquement sur Cousin se fait exclusivement par les canots de la réserve qui viennent vous chercher à votre bateau et vous emmènent, après avoir pris suffisamment de vitesse, jusque sur la plage.

 

 

 

La bonne centaine de touristes a été répartie en petits groupes parlant la même langue et pris en charge par l'un des 6 guides de la réserve. Nous nous sommes retrouvés dans le dernier groupe et avons été accompagnés par Joël le responsable de la réserve de Cousin.
Joël nous a emmenés par des sentiers, le long de plage d'abord, puis dans la forêt plus à l'intérieur de l'île après.
A proximité d'une habitation de gardien de la réserve, il nous a montré un couple de Foudi des Seychelles (Foudia sechellarum - Seychelles Fody), puis en imitant son chant devant un gros buisson, il a attiré une rare Rousserolle des Seychelles (Acrocephalus sechellensis - Seychelles Warbler).
En chemin nous avons aussi vu des centaines de Noddis mariannes (Anous tenuirostris - Lesser Noddy) et des dizaines de Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern) et de Phaétons à bec jaune (Phaethon lepturus - White-tailed Tropicbird) qui nichent sur cette île.
Dans un palmier Joël nous a montré 5 Noddis bruns (Anous stolidus - Brown Noddy).
Dans la forêt intérieure, en imitant leurs chants, Joël a appelé toute une famille de Shamas des Seychelles (Copsychus sechellarum - Seychelles Magpie-robin) : un couple et son jeune sont venus à quelques mètres de nous, indifférents à notre présence.
Nous avons vu aussi 12 Frégates du Pacifique (Fregata minor - Great Frigatebird), 5 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone) et plusieurs sortes de lézards.
C'est sans doute sur cette île que nous avons eu le plus chaud de tout notre séjour, et quittant à regret tous ces oiseaux nous avons retrouvé avec plaisir le pont de notre goélette délicieusement ventilé par la brise de mer.

Contrairement à l'aller, la grande traversée du retour vers l'île Sainte-Anne située à proximité de Mahé, n'a pas été riche en observations, avec seulement 2 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern), 3 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern), 5 Noddis mariannes (Anous tenuirostris - Lesser Noddy) et aucun pufin !
Arrivés à Sainte-Anne vers 17 heures, nous avons été accueillis par 3 Sternes de Dougall (Sterna dougallii - Roseate Tern) et avons jeté l'ancre dans l'Anse Manon pour une partie de snorkeling.

 

 

22 mars 2003

Sainte-Anne
Ile sèche
Victoria (Mahé)

Pendant que les plongeurs exploraient l'Ile Sèche, nous avons profité de notre dernière matinée de croisière en alternant baignade, kayak de mer, snorkeling et nage jusqu'à la plage déserte de l'Anse Manon.
Malgré le beau temps, nous avons vu peu d'oiseaux, juste 3 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern) et 2 Sternes bridées (Sterna anaethetus - Bridled Tern).
Un tour de l'île sèche en canot nous a permis de voir 1 Héron cendré (Ardea cinerea - Grey Heron) et une centaine de Noddis mariannes (Anous tenuirostris - Lesser Noddy).
Après quelques parties de Backgammon très disputées contre Joachim le cuisinier, nous nous sommes dirigés avec tristesse vers le port de Victoria.
En route nous avons vu 3 Sternes de Dougall (Sterna dougallii - Roseate Tern) et une Sterne indéterminée à bec jaune.

A l'arrivée au port de Victoria, nous avons pu observer 3 Hérons cendrés (Ardea cinerea - Grey Heron), 13 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone), 1 Héron strié (Butorides striatus - Green-backed Heron), 10 Gygis blanches (Gygis alba - Fairy Tern) et une dizaines de Martins tristes (Acridotheres tristis - Common Myna).
Avant notre dernier repas à bord, nous sommes descendus à terre pour faire un tour en ville et boire un verre au "Pirates Arms" le plus célèbre bar de Victoria, mais notre tenue touristique décontractée ne nous a pas permis d'entrer dans la zone des machines à sous.

Avant notre dernière nuit à bord, nous avons payé au capitaine les suppléments et extras : boissons à 2 euros la bouteille (y compris les bouteilles d'un demi litre d'eau), plongées, baptêmes et matériel (sauf pour les forfaits tout compris).
Puis le capitaine nous a expliqué que le principal salaire de l'équipage provient des pourboires et nous a donc invités à être généreux !

 

 

23 mars 2003

Mahé (Seychelles)
Roissy (Paris)

Notre dernière journée aux Seychelles a commencé par un réveil à 6 heures pour le bouclage des valises et le petit déjeuner.
Le minibus nous a pris à 7 heures pour nous amener à l'aéroport où nous avons appris que notre avion aurait plus d'une heure de retard.
Nous en avons profité pour faire un tour dans les marais à proximité de l'aéroport, nous y avons vu 1 Héron bihoreau (Nycticorax nycticorax - Black-crowned Night Heron), 12 Hérons garde-bœufs (Bubulcus ibis - Cattle Egret), 1 Héron cendré (Ardea cinerea - Grey Heron), 1 Founingo rougecap (Alectroenas pulcherrima - Seychelles Blue Pigeon), 2 Phaétons à bec jaune (Phaethon lepturus - White-tailed Tropicbird), 10 Courlis corlieu (Numenius phaeopus - Whimbrel), 3 Tournepierres à collier (Arenaria interpres - Ruddy Turnstone), 1 Chevalier sylvain (Tringa glareola - Wood Sandpiper), 3 Bécasseaux cocorlis (Calidris ferruginea - Curlew Sandpiper) et 2 Bécasseaux minutes (Calidris minuta - Little Stint).

Après avoir payé chacun 40 Dollars de taxe de sortie du pays nous avons embarqué pour un voyage de retour sans histoire et une arrivée à Paris vers 21 heures.

 

 

 


Retour à la page précédente