Compte-rendu de Voyage à Bonaire
(Antilles néerlandaises)
du 10 au 20 avril 2004

Jean-Paul, Sylvie et Elise MAISTRE


Vers la page sur les Oiseaux de Bonaire

Vers la page sur les Poissons de Bonaire

Retour à la page précédente


 

L'île de Bonaire

Antilles néerlandaises

 

 

Bonaire est une île des Antilles néerlandaises éloignée de 7590 km de Paris à vol d'oiseau.

Elle fait partie des îles du vent avec ses voisines Curaçao et Aruba. Elle se situe au sud de la mer des Caraïbes et à environ 50 km au nord du Venezuela.
Cette île est très peu connue des français, seuls les plongeurs la connaissent car c'est un site de plongée réputé.
A l'exception des marais salants situés au sud de l'île, Bonaire ne produit rien et ne possède pas d'industrie.

Le décalage horaire avec la France est de 6 heures en hiver.

Une taxe de 20 dollars américains par personne de plus de 2 ans est à payer à l'aéroport pour pouvoir repartir.

Bonaire est une île assez sèche où il pleut rarement, la végétation naturelle comprend surtout des cactus et quelques arbustes.

La carte

Pour nous orienter et nous déplacer sur l'île nous nous sommes servis de la Carte de Bonaire au 1:60 000 éditée par Berndtson & Berndtson.
Cette carte complète et très claire présente toutes les routes et pistes de l'île, ainsi que les hôtels, les rares pompes à essence et les sites de plongée et d'intérêt touristique.
Cette carte donne aussi le plan des 2 villes de l'île avec toutes leurs rues.
Nous avons trouvé cette carte à Andaska à La Défense (92).

L'île de Bonaire, en forme de haricot, mesure environ 30 km du nord au sud pour une largeur d'une dizaine de km.

Le climat

L'île de Bonaire bénéficie d'un climat particulier chaud et sec.

La température moyenne de l'air descend entre 24 et 27°C la nuit et monte entre 28 et 32°C le jour.

Le vent plus ou moins fort souffle toujours de l'est.

L'ensoleillement moyen est de 8 heures par jour toute l'année (12°10' de lattitude).

Il ne pleut presque jamais sur Bonaire. Les quelques rares averses qui arrosent cette île sèche ne permettent aucune culture.

Durant notre séjour nous avons eu un temps normal pour la saison, principalement ensoleillé avec de fréquents passages nuageux et quelques rares et brèves averses très localisées.

Les oiseaux

Vers la page sur les Oiseaux de Bonaire

La mer

Le principal intérêt de l'île de Bonaire est la mer. Sa température est toujours d'environ 28°C.

L'eau très claire est très riche en poissons tropicaux et en coraux.

L'amplitude des marées est faible (50 cm au maximum) et la plupart du temps il n'y a qu'une pleine mer par jour.

Les poissons

Vers la page sur les Poissons de Bonaire

Les achats

La monnaie officielle est le florin des Antilles (1,75 florin des Antilles = 1 dollar américain).

Les dollars américains sont acceptés presque partout, mais la monnaie est rendue en florins des Antilles.

La carte bleue Visa n'est pas acceptée partout, en particulier dans le supermarché Cultimara du centre ville de Kralendijk.

Rien n'étant produit sur place, tout est importé, soit d'Europe, soit des Etats-Unis, soit du Venezuela. Tout est donc cher et les approvisionnements étant irréguliers on n'est jamais sûr de trouver ce que l'on cherche.

 

 

Les Transports

Avion

 

L'île de Bonaire possède un aéroport international, Flamingo International, avec une piste acceptant les avions longs courriers.

Plusieurs compagnies locales proposent des vols vers les îles voisines de Curaçao et Aruba.

Des vols internationaux sont proposés vers la Floride, l'Amérique du sud et les Pays-Bas.

Depuis quelques années la compagnie néerlandaise KLM a fait de Bonaire l'escale technique de ses vols longs courriers entre Quito en Equateur, Lima au Pérou et Amsterdam. Ce qui permet à KLM d'avoir à Bonaire, chaque jour, un avion venant d'Amsterdam et un autre y retournant.

Depuis Paris, KLM propose des billets aller et retour à partir d'environ 800 € avec changement à Amsterdam.

Le vol Amsterdam Bonaire dure de 9 à 10 heures.

A l'aller, le vol se passe de jour avec un décollage d'Amsterdam à 11 heures et une arrivée à Bonaire vers 14 heures 30, heures locales.

Au retour, le vol se passe de nuit avec un décollage de Bonaire à 14 heures et une arrivée à Amsterdam vers 5 heures, heures locales.

Location de voiture

 

 

L'île de Bonaire est suffisamment grande pour que la location d'une voiture s'impose si on souhaite aller plus loin que la plage se trouvant devant son hôtel.

Une bonne demi-douzaine de sociétés de location de voitures se partagent l'île de Bonaire.

AB Carrental est l'une des plus actives et est implantée en plusieurs points de l'île dont le centre ville et l'aéroport. C'est vers cette compagnie locale que nous avons été dirigés par notre "Resort". Après nous avoir expliqué qu'il y avait beaucoup de monde sur l'île et qu'ils allaient faire le maximum pour nous trouver quelque chose, ils sont venus nous chercher jusqu'à notre "Resort" pour nous proposer, au tarif normal de 288 $ TTC la semaine, un vieux pick-up Toyota rouillé avec 87 000 km au compteur, que nous avons tout de même pris.

Nous avons aussi loué un siège enfant tout déchiré et sentant mauvais pour 24,50 $ HT la semaine.

Puis nous avons passé un bon quart d'heure, avec un responsable de l'agence de location, à reporter chaque rayure, chaque point de rouille et chaque choc sur le contrat.

Aucune ceinture de sécurité ne fonctionnant, il n'a pas été possible d'attacher le siège enfant. Nous avons donc été invités à nous rendre dans un garage automobile où nous avons passé près de 2 heures, le temps pour les mécaniciens d'essayer sans succès de réparer les ceintures de sécurité. Ils ont finalement échangé discrètement une ceinture avec celle d'une autre voiture en attente de réparation, ce qui nous a permis d'attacher enfin le siège enfant.

Les routes

L'île de Bonaire compte 2 routes principales partant de la capitale Kralendijk, une vers le sud et une vers le nord. Au sud, la route fait le tour de l'île en suivant la côte, cette route se sépare en deux à Sorobon, une rejoint Kralendijk directement et l'autre rejoint la côte ouest un peu avant l'aéroport.. Au nord de l'île, la route qui suit la côte ouest est en sens unique de circulation (dans le sens sud-nord) ce qui oblige à faire une boucle importante jusqu'à Rincon pour revenir à Kralendijk. En dehors de ces routes principales correctement entretenues et limitées à 60 km/h, il existe quelques routes secondaires et surtout de nombreuses pistes. Certaines parties de l'île ne sont accessibles que par des pistes : le nord de l'île et le parc national de Wachington-Slagbaai, et le centre est de l'île. En ville, où la vitesse est limitée à 40 km/h, la plupart des voies sont asphaltées et comporte des trottoirs pour les piétons.

 

 

Kralendijk

La capitale

Bonaire compte 2 villes : Rincon au nord est de l'île passage obligé pour accéder au Parc National de Washnigton Slagbaai et Kralendijk (prononcez Cralendic) la capitale au centre ouest de l'île. On trouve à peu près tous les commerces et services à Kralendijk : deux supermarchés, une poste, des banques, des boutiques de souvenirs, de nombreux cafés et restaurants.

 

 

Le Parc National

Washington-Slagbaai

 

 

 

 

 

Le Parc National de Washington-Slagbaai occupe tout le nord ouest de l'île de Bonaire. Son accès n'est possible que par une route partant au nord de Rincon, la seconde ville de l'île.

Une visite du Parc National de Washington-Slagbaai s'impose lorsque l'on séjourne à Bonaire.

La visite s'effectue en voiture ou à vélo, mais nous n'avons pas vu de vélo, ce que nous comprenons vu la difficulté et la longueur que représente le parcours.

Pour la visite, les gestionnaires du parc, recommandent : de prévoir au moins la demi-journée, que votre véhicule soit un 4 X 4 ou un pick-up, que le réservoir d'essence soit au moins à moitié plein, que votre roue de secours soit en bon état, que vous ayez une bonne quantité d'eau à boire, de la crème solaire, de bonnes chaussures et un chapeau !

Le parc est ouvert de 8 heures à 17 heures, et l'entrée coûte 10$ par adulte et 5$ par enfant qu'il faut payer en liquide.

Deux pistes parcourent le parc. La piste principale part de l'entrée du parc, traverse l'île en passant au pied de Brandaris, le point le plus haut de l'île à 241 m d'altitude, rejoint la côte ouest et Slagbaai, et revient à l'entrée du parc en passant plus au sud. La seconde piste part de la piste principale et suit la côte nord de l'île permettant de découvrir des paysages surprenants, avant de rejoindre la piste principale au pied de Brandaris. La piste principale fait 24 km et la secondaire la rallonge de 10 km.

En garant sa voiture au parking appelé Subi Brandaris, il est possible de marcher jusqu'au sommet de l'île. Il faut compter au moins deux heures aller et retour et le sentier est très escarpé à la fin du parcours. Les 200 m de dénivellé sont assez éprouvants et il est conseillé d'emporter de l'eau. Du sommet du Brandaris, à 241 m d'altitude, la vue est superbe sur le parc national et sur la Salina Slagbaai.

Le parc comporte de nombreuses plages facilement accessibles. Nous recommandons la plage de Wayaka II, qui est sans doute la plus belle, avec son sable blanc et fin, et sa petite grotte au pied de la falaise. Malheureusement cette merveille est assez connue et il y a souvent trop de monde.

Sorobon
Beach
Resort

Sorobon Beach Resort est situé sur la côte est de Bonaire, au sud de Lac sur une presqu'île sablonneuse, au fond du lagon protégé par la barrière de corail. Les principales activités que l'on peut y pratiquer sont, le bronzage sur sa plage privée de sable blanc, la baignade dans l'eau turquoise et chaude du lagon, l'observation des poissons et des coraux dans les eaux transparentes du lagon, l'observation des oiseaux nombreux à marée haute comme à marée basse et le repos à l'abris du soleil et du vent dans les paillotes disposées sur la plage.
Sorobon Beach Resort est composé de 30 appartements de plain-pied regroupés dans 15 chalets (Nous avions le N° 12). Chaque appartement comprend un grand salon, une chambre avec coffre fort, une cuisine équipée, une salle de douche et une terrasse. Tous les chalets sont face à la mer et à quelques pas de la plage privée du centre.
Sorobon beach Resort est un centre naturiste : oubliez vos vêtements dans tout le centre !
Un bar est ouvert toute la journée et un bon pour un cocktail gratuit "happy hours" est offert à chaque occupant.
Une fois par semaine un cocktail est offert par le centre à tous les occupants.
Le centre dispose d'un restaurant qui permet de prendre tous les repas. Pour le dîner il est nécessaire de réserver. Ce restaurant nous a paru d'un rapport qualité prix peu intéressant et nous avons souvent préféré cuisiner nous-mêmes nos repas et les prendre sur notre terrasse le midi et dans notre salon le soir.
En 2004, pour fêter la vingtième année d'existence du centre, un repas du soir était offert à chaque occupant.
Le centre dispose d'un accueil parlant néerlandais, anglais et un petit peu français. Cet accueil comporte une boutique vendant des cartes postales, des souvenirs et quelques produits de première nécessité comme de l'eau, du pain, du lait, du beurre ou du riz.
Pour faciliter les contacts, un tableau situé à l'accueil donne pour chaque appartement, les prénoms et la nationalité des occupants présents. Durant notre séjour, il y avait une petite moitié d'américains, des anglais, des hollandais, des français, des belges et des suisses.
La plage privée du centre est nettoyée tous les matins des algues apportées par la marée.
Une jetée en bois permet de s'avancer de quelques dizaines de mètres dans le lagon et d'y observer les poissons sans se mettre à l'eau.
Le lagon est peu profond et il est possible de s'y avancer à pied sur plusieurs kilomètres. Des pontons flottants ont été disposés dans le lagon, ils servent de points de repère et d'espace de repos et de bronzage.
Des canoës sont à disposition gratuitement sur la plage du centre, ils permettent de se rendre rapidement aux pontons flottants.

 

 

 


Retour à la page précédente